+ Playlists

Le privilège de perdre sa valise

Vous le savez sûrement, j’ai un karma fort discutable lorsqu’il vient le temps de voyager et de prendre l’avion. Je suis miss le vol est finalement annulé et miss bad luck en tout genre. J’ai quand même une pointe de chance, mais ça vient souvent avec un contre coup. Genre je pogne l'avion de justesse lors du transfert, mais je me retrouve sans bagages pendant trois jours.

Anyway, je chiale là dessus parce que c’est poche, mais lors de mon voyage au R.-U., j’ai comme reçu dans un souffle le fait que pour certaines personnes, perdre ou avoir un bagage retardé, c’est vraiment plus difficile que quand ça m’arrive à moi. Et je trouve ça intéressant de partager cette perspective.

Ça fait pas longtemps que même si je porte du large, je me considère comme une fille mince. C’est grandement grâce à Incluses que j’ai compris ça et avec le Fat Activism de ma très chère amie Gabrielle-Lisa Collard et son blogue hautement nécessaire, Dix Octobre.
 
 

Mon petit #OOTDTPL pour aller au #lushsummit au UK. #JojoAuUK

A post shared by Josiane Stratis (@josianes) on



En voyage avec Eve Martel, je parlais de mon insécurité de valise et comment je ne voulais surtout pas perdre mes affaires, j’ai donc jam packté mon bagage à main et mon sac à dos Lolë de toutes mes choses favorites (je vous laisse imaginer HAHA). Elle voyage plus que moi, Eve, et elle a plus confiance en la vie que moi aussi, alors elle a juste pris ses trucs techno dans son sac à dos et on était dans l’avion ce vendredi. T’sais, la journée des tornades. Notre vol a été retardé (pas annulé) et on est parties deux heures en retard, au moment où la madame d'à côté nous a dit d’arrêter de parler parce qu’il était 21h et qu'elle voulait dormir.

On a réussi à prendre notre vol de connexion à Brussels, c’était quand même cool parce qu’on avait hâte d’arriver et prendre notre bain! Finalement, les bagages en soute n’ont pas suivi et on est arrivées à Manchester avec seulement nos trucs de cabine.

Pour moi, c’était ok, j’avais juste mes serviettes sanitaires préf' dans le bagage, c’était facile d’en acheter d’autres (quoiqu’il semblerait qu'il n'y ait que des tampons, ici mais hey!). Pour Eve par contre, il fallait lui trouver des vêtements pour se changer pour la soirée et pour le lendemain. C’est là où j’ai pris conscience de mon privilège de fille mince. Dans le centre d’achats il y avait des tonnes de vêtements pour moi. Genre chaque magasin était fait pour moi. Et il y avait un seul magasin pour faire un semblant de look à Eve. Parce qu’elle porte du taille plus. Et je vous dis pas la face qu’on a faite en entrant dans la seule boutique taille plus disponible. Sérieusement, c’était quelque chose.

Ce que je cherchais à faire avec Incluses, je pense, c’est offrir à tout le monde la chance d’avoir du style peu importe la grandeur que porte la personne. Mais en fait, ce que ça m’a donné comme vision de la vie, c’est qu’il n'y a pas beaucoup de choix pour une personne qui porte du taille plus partout sur la planète. Pis c’est tellement con et violent envers ces personnes-là de ne pas avoir accès rapidement à des vêtements. De devoir trouver LE magasin dans LE coin caché du centre d’achats quand on sait que la taille moyenne en Amérique du Nord ou au UK n'est pas du médium ni du large. Au Canada, c’était 14 de taille moyenne quand j’étudiais en mode. DU QUATORZE PAS DU QUATRE.

En tout cas, moi, j’ai le privilège de la perdre sans trop de dommage, ma valise. Pis pas tout le monde a cette chance-là. Ça fait du bien de se le rappeler.

P.-S. On a eu nos bagages finalement après 24h! Il y a des bagages claim plus efficace que d'autres.