+ Playlists

Les fréquentations, les dates, les one-night : j'ai vraiment besoin d'une pause

Crédit photo : freestocks.org/Unsplash
Les fréquentations, les dates, les one-night : j'ai vraiment besoin d'une pause
Ça fait un petit bout que je suis « célibataire ». Et par « célibataire », je veux dire que ça fait un moment que je n'ai pas été engagée dans une relation de couple, de façon exclusive, avec des projets communs, et tout.

Cela dit, au moment de ma dernière méga peine d'amour ultra dramatique rupture, je me suis dit que j'avais besoin de profiter de mon célibat, de m'amuser un peu, de faire des rencontres et de vivre des nouvelles expériences.

Et en fait, c'est exactement ce que j'ai fait. Comme tou.te.s bon.ne.s single millenial qui se respectent (JOKE!), j'ai installé Tinder, Bumble et autres sur mon téléphone, et je me suis mise à dater du monde.

Si vous avez déjà expérimenté le dating avec les applications de rencontre, vous savez à quel point ça peut être compulsif. On swipe des heures de temps, on a des matchs (d'ailleurs c'est démontré que les filles ont plus de matchs que les gars!), on chat avec des gens, parfois on a le feeling que ça pourrait cliquer en vrai, parfois non, des fois on a des coups de coeur, parfois on bloque des gars lourds qui font des commentaires déplacés... Bref, tout ce qui se passe AVANT même de rencontrer des gens en chair et en os, c'est beaucoup de gestion!

Comme j'étais dans une période où j'avais besoin de rencontrer du nouveau monde, de me changer les idées, et tout, je me suis mise à accepter TOUTES les propositions. Mais, on va se le dire, avoir autant de possibilités, c'est étourdissant. En plus, c'est beaucoup d'énergie, de temps et d'argent (et d'alcool!)

Je l'ai fait un bout. Parfois c'était très cool, parfois c'était chiant à mourir, mais ça a été une période riche en expériences, ça, c'est sûr.

Ces jours-ci, je me demande ce que j'en retire, et surtout, je me questionne sur mes besoins. Oui, j'ai appris à me connaître dans une dynamique de célibat, de flirt, de one-night, de small talk ou de connexion immédiate (ça dépend des fois!), mais je sens qu'en ce moment, j'ai besoin d'une pause.

J'ai besoin de me retrouver avec moi-même, de confronter la solitude plutôt que de la contourner en passant toutes mes soirées libres avec des inconnus ou des «3e date».

J'ai besoin de vivre mon célibat autrement. J'ai besoin de passer plus de temps avec mes amies. J'ai besoin de me poser les bonnes questions sur ce que je veux profondément. J'ai besoin d'une pause.