+ Playlists

Lysandre Nadeau et ses amies te parlent de ce qui les rend dérangeantes

Crédit photo : DÉRANGEANTE/Capture d'écran
Lysandre Nadeau et ses amies te parlent de ce qui les rend dérangeantes

Lors de mon errance hebdomadaire sur YouTube je suis tombée sur une nouvelle vidéo de Lysandre Nadeau. Celle-ci a été postée il y a de ça un mois, un court métrage réalisé par elle-même et Jaycee. Il s’intitule DÉRANGEANTE et ils l’ont présenté au Buffer Festival de Toronto. Lysandre est une youtubeuse/créatrice de contenus sur Internet (et sûrement d’autres adjectifs la caractérisant, mais je ne la connais pas assez bien) et j’aime assez le contenu qu’elle propose même si parfois il me dérange (tiens, tiens!).

J’ai décidé de vous partager cette vidéo car je la trouve positive et que son message est important.
 
Crédit: Lysandre Nadeau/Youtube

Le court-métrage présente un montage assez dense d’images d’archives, d’extraits visuels et (surtout) de témoignages de femmes qui parlent de leur caractère ou de simplement ce qu’elles pensent de leur statut et de la place de la femme dans la société. Mon préféré est celui où Gabrielle Madé dit qu’elle veut qu’on dise d’elle qu'elle est ambitieuse et non une « femme » ambitieuse. Je rejoins tout à fait ce point!

Il finit sur la question à laquelle les femmes ont répondu « qu’est-ce qui te dérange et qu’est-ce qui te rend dérangeante? »
À la fin du visionnage je me suis donc posé la question. Qu’est-ce qui me dérange?

J’ai décidé de la prendre dans le contexte de la vidéo donc je passerai sur des choses comme : la personne qui écoute sa musique à fond dans le métro ou bien mon riz qui a trop cuit.

Comme je le disais un peu plus haut, le contenu de Lysandre me dérange parfois, ses vidéos sur ses chirurgies esthétiques par exemple ou l’exposition de son corps sur les réseaux. Ce dernier point est quelque chose qui me dérange en règle générale d’ailleurs, mais c’est ben correct tout de même. Les femmes ont le droit de montrer leur corps si elles le souhaitent, c’est juste que moi ce n’est pas mon truc et que je ne le ferai pas.

Mais je souhaitais surtout partager cette vidéo car j’ai aimé me demander ce qui me rend, moi, dérangeante. Je trouve d’ailleurs que c’est une question que nous devrions toutes et tous nous poser en essayant de mettre en avant notre caractère, nos choix et nos actions.

C’est drôle parce que j’ai longtemps essayé de ne pas déranger, de rentrer dans les cases, histoire qu’on me laisse tranquille. Je ne dirai pas non plus que je suis désormais la fille la plus dérangeante sur terre, loin de là, mais j’ai l’impression que j’ai fait des progrès, si on peut dire.

Alors qu’est-ce qui me rend, moi, dérangeante? Ce qui est ressorti n’est pas vraiment des choses que je fais pour vraiment l'être, ce n’est peut-être même pas le cas du tout. C’est juste moi, estimant avoir le droit de le faire car je suis une personne, une humaine avant tout.

- Je n’ai aucune gêne à sortir sans maquillage et j’assume mes imperfections.
- Je ne respecte que très peu la « hiérarchie de respect » par rapport à l’âge, au sexe ou à la position dans la société par exemple. Tu me respectes, je te respecte, ça s’arrête là.
- Je ne me retiens pas de pleurer en public. Quand faut que ça sorte, faut que ça sorte.
- Je suis vulgaire (#AskMyBoyfriend).

Ce sont des petites choses, je suis sans doute niveau 1 dans le dérangement, mais chacun son rythme n'est-ce pas?

Ce n’est pas la première fois que Lysandre propose une vidéo ayant pour thème la femme. Elle en avait fait une pour le même festival une année auparavant et elle était aussi très cool.
 
Crédit : Lysandre Nadeau/Youtube
À regarder jusqu’au bout!


Qu’est-ce qui vous dérange et qu’est-ce qui vous rend dérangeante?