+ Playlists

Mauvaises expériences en activité physique : comment se sortir du blocage!

Crédit photo : Unsplash
Mauvaises expériences en activité physique : comment se sortir du blocage!
 
T’es ben poche voyons, on te veut pas dans notre équipe! Tes notes ne sont pas très bonnes en activité physique, ce n’est sûrement pas fait pour toi! T’es vraiment maladroite! 


Depuis qu’on est tout petit, on reçoit des commentaires et des opinions provenant de tou.te.s. Ce qui est dommage, c’est qu’il suffit parfois d’une simple phrase jetée par un.e ami.e ou un professeur d’éducation physique pour nous décourager complètement de bouger par peur de se faire juger à nouveau. 

Guérir des événements traumatisants est critique pour le rétablissement d’une relation saine avec l’activité physique. Vous n'êtes pas à blâmer ici et surtout pas votre corps! Ce sont les situations qui étaient désagréables et ça n’a rien à voir avec le droit que possède votre corps de s’exprimer et de s’activer. Peu importe l'habileté qu'il possède, vous pouvez trouver ce qui vous plaît dans un environnement agréable. Pardonnez à vos oppresseurs, à vous-même et lancez-vous! 

Alors je fais quoi avec ça maintenant? Voici quelques pistes qui m’ont aidée à m’en sortir.
 
La fameuse pleine conscience, ça marche!
 
Augmenter votre pleine conscience en étant présent à votre corps d’aujourd’hui et de ses besoins vous fera comprendre que le passé ou le futur n’a aucune importance sur la capacité de celui-ci à vous envoyer des signaux et à vouloir bouger. Plus vous pratiquez l’écoute de vos sensations physiques sans jugement et le bien-être que ça vous apporte pendant le mouvement, plus vous vous FOUTREZ des pensées négatives et commencerez à vous amuser!
 
Appréciez le corps que vous avez maintenant
 
On s’entend que c’est très difficile d’apprécier son corps quand nous l’avons rejeté presque toute notre vie. Toutefois, nous avons souvent tendance à ne pas remarquer toutes les chances que nous avons de pouvoir, par exemple, se déplacer ou contempler un coucher de soleil à couper le souffle. Rendre grâce à son corps peut nous aider à l’aimer davantage et en le remerciant ainsi, une relation plus saine peut se développer. C’est correct de ne pas aimer son corps, nous ne sommes pas obligé.e.s d’être en AMOUR avec lui, mais de pouvoir apprécier ce qu’il peut faire permet de rétablir une relation qui peut parfois être négative. Oublions un instant la forme physique que nous voulons atteindre et concentrons-nous sur ce que notre corps peut accomplir maintenant.
 
Choisissez votre environnement
 
Si vous aimez faire du badminton, mais que vous vous retrouvez toujours dans des ligues amicales qui tournent un peu trop vers le compétitif, le découragement peut venir assez vite. Choisir son environnement peut avoir un impact grandiose sur notre motivation à recommencer à bouger. Pourquoi ne pas y aller entre ami.e.s de confiance, de commencer des cours de niveau débutant.e, de magasiner des classes qui reflètent notre habileté et nos valeurs!

Il est grand temps d’arrêter d’envoyer des commentaires sur l’apparence physique des autres ainsi que leurs habiletés. On a parfois l’impression que c’est léger et drôle, mais l’impact sur la plupart reste gravé et est dévastateur. S.v.p., soyez vigilant.e.s!