+ Playlists

Making a Murderer, coupables ou non?

Crédit photo : Facebook/makingamurderer
Making a Murderer, coupables ou non?
Je suis obsédée par l'émission Making a Murderer produite sur Netflix. On dira ce qu'on voudra sur le géant, mais ce dernier produit de sacrés bons programmes. Bref, Making a Murderer raconte avec détails et quasi-impartialité, les déboires judiciaires entourant la famille Avery qui a vu deux membres de leur clan emprisonnés à tort. Je ne dévoilerai pas de punchs, bien que vous puissiez faire vos propres recherches sur le web, mais je ne peux m'empêcher d'être profondément irritée par le système judiciaire des États-Unis. Suis-je surprise? Pas du tout. 

Le docu-réalité nous ouvre la porte sur les enquêtes précédentes qui ont mené à l'arrestation de Steven Avery pour un viol qu'il n'a pas commis. Ce dernier a passé 18 ans derrière les barreaux pour finalement pouvoir goûter brièvement à la liberté. C'est lors de sa deuxième condamnation, cette fois pour agression sexuelle et meurtre, que les opinions des gens divergent. La deuxième saison, bien que moins palpitante, nous permet de pousser davantage nos réflexions et de prendre position sur ce drame crapuleux qui a coûté la vie à la jeune Teresa Halbach.                                                                      Crédit : Facebook/makingamurderer

Steven Avery et son neveu Brendan Dassey, tous deux accusés pour les mêmes crimes, soulèvent les fougues et l'indignation des gens. Ils sont devenus, malgré eux, des personnalités connues qui piquent étrangement notre curiosité. Je suis la première à suivre de près les derniers développements et à espérer un dénouement juste à cette histoire. 

Making a Murderer nous amène dans le comté de Manitowoc, petite banlieue située dans le Wisconsin où tout le monde se connaît et devient suspect. Le meurtre de la jeune journaliste implique ainsi plusieurs résidents du comté dont les policiers, les membres de la famille Avery, les proches de la victime et toute autre personne ayant croisé son chemin lors de ses derniers jours de vie. Je dévore la série et je ne cesse d'en parler à tout le monde. J'ai même fait un sondage sur mon Facebook perso afin de connaître l'opinion de mes ami.e.s sur le sujet et 99% de ces derniers les croient innocents. J'ai moi-même développé une certaine affection et sympathie pour cette famille américaine, mais surtout pour l'avocate Kathleen Zellner, nouvellement arrivée dans le dossier de Steven Avery. Quelle femme de tête incroyable! J'suis pas mal fan de son travail et elle me permet de me mettre dans la peau d'une enquêteuse le temps d'un épisode. J'ai développé mes propres théories sur le sujet et je serais bien curieuse d'entendre les vôtres. 


Selon vous, Steven Avery et Brendan Dassey, coupables ou non?