+ Playlists

La boutique Walk-in fête ses 8 ans et… on s’excuse?!

Crédit photo : WLKN/Facebook (modèle @rollaxo, photo @tessiaab)
La boutique Walk-in fête ses 8 ans et… on s’excuse?!
Je ne sais pas si c’est le chemin parcouru depuis 8 ans, ou bedon le fait que je prends des médicaments pour gérer mon TDAH, donc mon impulsivité, ou juste le fait qu’à 32 ans c’est vraiment normal d’être un peu plus mature, mais j’ai regardé aujourd’hui les stories de Max Boudreau, le créateur de la boutique WLKN, et j’avais envie de m’excuser.

Je dois avouer que j’ai peut-être été de mauvaise foi avec la boutique il y a de cela une couple d’années. Prétexant que ce n’était pas mon style et que c’était un manque de recherche que de mettre un logo sur des cotons ouatés pour vendre ça un prix plus élevé que la valeur réelle du chandail, j’ai oublié que ce genre d’entreprise fait vivre une partie du monde de la mode et que je devrais peut-être fermer ma grande yeule.

Pourquoi ce serait moins mon style un chandail avec un logo WLKN que mes chandails avec des logos d’autres compagnies canadiennes comme Roots? Je me le demande. Pourquoi je portais fièrement mon chandail La Montréalaise et que je crachais sur WLKN? Je ne sais pas. Ce n’était pas super gentil. Pour vrai.

Je n’ai même jamais fait l’effort d’aller en boutique, jamais.

C’est vrai, par contre, que je trouvais ça un peu plate d’utiliser des filles ultra sexy pour vendre des cotons ouatés, mais est-ce que je me suis demandé à ce moment si je ne faisais pas de slut-shamming sur les bords. J’ai jamais posé la question à ces filles-là, en fait, est-ce que ça leur tentait de prendre des photos sexy avec des vêtements à logo. Sûrement que oui. Et je suis qui pour leur parler de ce qui est bien à exposer ou pas? Personne.

Dans ma démarche personnelle des dernières années, j’ai vraiment shifté et j’ai plus envie de faire ça. Il y a des moments où le corps de la femme est utilisé pour vendre, genre une femme nu pour du yogourt, c’est limite, mais une femme en culotte pour vendre des culottes, ben, j’aurais dû comprendre que je n’avais pas rapport.

Je suis beaucoup sur les réseaux sociaux Cass Loignon et Maxime Bourdeau et j’ai envie de leur dire que c’est hot ce qu’ils font et que je suis contente de les voir réussir.

Fait que WLKN, et tous leurs fans, je m’excuse, c’est vraiment cool d’avoir une chaîne de magasins comme ça au Québec, bâtie depuis 8 ans ici pour vendre des Brands internationaux et la marque maison. Bravo et longue vie à vous. Pis la jeune Josiane s’excuse encore. #VeryMatureNow