+ Playlists

Les « brain farts » des collaboratrices

Crédit photo : Josianes/Instagram
Les « brain farts » des collaboratrices
Comment décrire une « brain fart » ou une petite bulle au cerveau? C’est quand, pour une raison obscure, quelque chose nous échappe et qu’on allume beaucoup trop tard.
 
Pour ma part, j’ai réalisé quand même récemment que les dos d’âne sur les routes, c’était une expression française et non anglaise… Je pensais que ça se disait « do dowwwnnnn » t’sais. Va savoir ce que voudrait dire « do » en anglais de toute façon.
Ah et j'ai compris environ au secondaire que la guerre des étoiles et Star Wars, c'était la même chose. Pourtant, je comprenais bien l'anglais donc je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé.
 
J’ai demandé aux collaboratrices de Ton petit look de me raconter leurs « brain farts ». Ce fut une belle récolte! Je ne suis clairement pas la seule…
 
Sans plus tarder, voici ce que j’ai récolté :
 
Anna
Ça me fait penser à moi, jusqu’à genre ma no-adolescence je pensais que les menstruations étaient des MONSTRuations.
 
Pas si faux Anna!
 
Clara
Je pensais que Montréal était une île flottante.
Je pensais que les étoiles, c’était le soleil qui se détruisait en particules la nuit venue.
Jusqu’à trop tard pour vous dire l’âge…
J’ai longtemps pensé que le Nord était TOUJOURS devant moi.
  
Justine
L’été passé j’ai dit : « j’ai toujours rêvé d’aller en Grèce ou en Europe »… Moi pis la géographie, on est d’même!
 
Noémie
Je croyais que le père Fouras était un véritable vieillard. Ma naïveté devant un déguisement aussi peu crédible est une énigme à elle seule.
 
Plusieurs collaboratrices l’ont appris au moment de lire le post de Noémie… Oups.
 
Vanessa
Mes premiers jours à Montréal, quand on me disait « bienvenue » je pensais qu’on me souhaitait la bienvenue et je me demandais comment les gens savaient que je venais d’arriver. 
Et aussi, je ne sais jamais si on dit la voute plantaire ou la plante voutaire.
 
Josiane
Ma vie est un brain fart.
 
Annie-Claude
Ma meilleure amie mélange toujours des expressions et à cause d’elle, je dis tout le temps foire intestinale ou foire vaginale. Mon cerveau a oublié le vrai mot. Je crois que c’est flore?
 
Anonyme
Trop récemment, j’ai compris que la méthode de contraception de la température nécessitait de prendre sa température corporelle par la bouche et non de vérifier la température vaginale ! Ouf …
 
Ce qui me fait penser qu’une autre bulle que j’ai eue et qui est partagée par plusieurs collaboratrices est l’existence d’Annie Nonyme de TPL. J’ai mis du temps à comprendre qu’il ne s’agissait pas d’une personne mais d’un pseudonyme pour écrire un article anonyme. Avant ça, je trouvais tellement que sa vie était rough, la pauvre!
 
Ça nous a bien fait rire de partager ça et nous nous sommes senties moins seules. 
Si vous voulez partager les vôtres, ça nous fera plaisir de vous lire!