+ Playlists

J'ai assisté à une scène qui me hante encore aujourd'hui

Crédit photo : Unsplash
J'ai assisté à une scène qui me hante encore aujourd'hui
J'aurais tant voulu vous dire, tant voulu vous raconter cette affreuse histoire que j'essaie tant bien que mal de mettre en mots depuis plus d'une semaine. 

J'aurais tant voulu vous dire, tant aimé parvenir à vous transmettre tout ce qui se passe dans ma tête depuis ce fameux soir de janvier où une réalité qui me semblait bien lointaine s'est pourtant matérialisée devant mes yeux. 

J'aurais tant voulu vous dire, tant souhaité exposer tout ce chagrin, toute cette colère, toute cette peur que j'ai ressentis, toute cette impuissance aussi. 

J'aurais tant voulu vous dire, tant désiré trouver les mots parfaits qui, arrimés l'un à l'autre, auraient pu vous dépeindre le plus justement possible ce que j'ai vu.

J'aurais tant voulu vous dire... et pourtant, j'ai l'impression que c'est impossible! Je ne sais pas par où commencer, je ne sais pas comment expliquer, je n'arrive simplement pas à mettre noir sur blanc ce qui me trouble depuis une semaine.

Mais j'ai décidé d'essayer quand même. Parce que j'ai besoin de que ça sorte. 

Une réalité qui fait mal
La semaine dernière, mon copain et moi sommes allés prendre un verre dans un petit bar de quartier avec des copains. Sous nos yeux, une situation dont je croyais ma petite région bien à l'abri s'est produite. Un gars de la grande ville, vraisemblablement affilié à un gang de rue est venu rejoindre une jeune fille, très jeune, tard dans la soirée. 

Elle faisait tout pour l'impressionner, acceptant de boire n'importe quoi, de se laisser filmer en train de tripoter et d'embrasser une autre fille, de le suivre aux toilettes pour faire une ligne, peut-être sa première, laissant derrière elle de petits sacs vides par terre et revenant enivrée par la poudre blanche qu'elle venait de se mettre dans les narines. 

Plus la soirée allait, plus mon copain, nos amis et moi étions certains de ce qui se déroulait sous nos yeux. 

Le déni est plus facile quand c'est loin
Je suis une fille allumée, plutôt engagée, qui essaie de se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde. Toutefois, je suis une fille très très très sensible et beaucoup trop empathique. Aussi, pour mon propre bien et pour préserver mon petit bonheur que je peine parfois à garder intact, je choisis de faire une coupure avec certains sujets lorsque je sais qu'ils m'atteignent trop. 

Pour vous donner un exemple concret et on ne peut plus à propos dans cet article, j'ai refusé l'année dernière de regarder l'émission Fugueuse. J'en étais tout simplement incapable... Je savais pertinemment que le sujet traité me ferait trop mal, puisque la violence faite aux femmes, quelle que soit la forme qu'elle prend, vient vraiment me chercher au plus profond de mes tripes. 

Quand mon copain et moi avons compris que nous assistions fort probablement à du recrutement, j'étais bouleversée. Je me suis sentie tellement impuissante face à tout ça... Je ne savais pas comment réagir et surtout, j'étais consciente que je ne pouvais absolument rien y faire. Je ne connaissais pas la jeune fille; peu importe ce que j'aurais pu lui dire, rien n'aurait pu lui faire comprendre dans quoi elle s'embarquait, en particulier dans son état plus qu'avancé et comme elle n'avait d'yeux que pour cet homme, qui avait dû lui promettre mer et monde. 

Après un moment, nous avons choisi de quitter parce que nous étions tellement inconfortables que nous ne savions même plus où regarder. Néanmoins, depuis plus de 7 jours, je suis hantée par cette jeune fille. Où est-elle maintenant? Que lui a-t-il promis? Dans quoi l'a-t-il entraînée? Il y a tellement de questions qui se bousculent dans ma tête... 

Avez-vous déjà été témoins de ce genre d'histoire?