+ Playlists

Je m’en vais en Guadeloupe, dans ma valise, j’apporte…

Crédit photo : Josianes/Instagram
Je m’en vais en Guadeloupe, dans ma valise, j’apporte…
Depuis des lunes, j’ai deux problèmes en voyage : aucune esti de chance et surtout, une incapacité à faire une valise qui fait du sens.  Sans joke, je pourrais déménager chaque fois que je pars en voyage et personne n’y verrait de différence. J’ai tendance à me dire que trop, c’est mieux que pas assez et que ça coûte moins cher d’être prévoyant.

Mais, miracle! Ma valise de Guadeloupe a été l’exception à la règle! Elle était parfaite! Je pouvais même prendre soin des personnes qui étaient avec moi avec mes deux trois surplus. Méhéhé! T’sais j’ai pu sauver une personne avec des affaires mises dans ma valise suite à une crise d’anxiété où je me suis imaginé des situations rocambolesques.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Josiane JOJO Stratis (@josianes) on


Un ou deux chandails plus chauds.
Chaque fois que je vais dans le sud, j’apporte toujours un ou deux chandails chauds. Premièrement parce que j’ai toujours froid dans un avion, mais aussi parce qu’il y a de grandes variations de température dans le sud entre le matin, le midi et le soir. En plus, en cas de pluie, ça devient souvent assez frais merci. Donc, perso, je me dis qu’un ou deux chandails chauds, ça aide tout le monde, tout le temps.

Une crème CC avec protection solaire.
Je suis en amour avec la crème CC de IT Cosmetics qui est un charme en voyage. Lorsque je fais des activités dehors l’hiver, j’en mets une couche pour me protéger du soleil et quand je suis dehors aussi, j’en mets aussi pour m’éviter de faire une petite sortie de rosacée. C’est une crème qui résiste bien à l’eau donc parfaite pour une journée d’aventures.

Une bouteille d’eau réutilisable.
Une des affaires le fun avec la Guadeloupe, c’est qu’on peut boire l’eau du robinet, ce qui veut dire en gros qu’on peut remplir sa bouteille d’eau presque tout le temps. C’est aussi le fun pour garder les trucs qu’on veut boire au frais. Perso je traîne ma bouteille Swell ET une tasse réutilisable de Nespresso pour garder non pas un, mais deux breuvages pour la route.

 

Un sac imperméable.
Premièrement, c’est cool d’avoir un sac imperméable pour s’assurer que vos produits avec des capuchons que je qualifierais d’un peu sketch coulent pas dans votre linge, mais aussi pour traîner votre maillot après une journée à la plage et… pour apporter un lunch sans avoir à apporter un autre sac. C’est bien pratique puisque la plupart des hôtels sont en mode déjeuner souper, donc si vous pouvez vous prendre une banane et un bout de pain avant de dîner, c’est toujours ça de gagné.

Votre propre drap de bain.
C’est LA chose que j’ai oublié de prendre, mais bon, disons que je regardais avec envie la fouta de mon amie Ève Martel. Mon erreur aura donc coûté 20 euros pour une serviette sur le bord de la plage. Mieux vaut profiter de la vie gratuite avec sa propre serviette, donc.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Bon matin. #JojoEnGuadeloupe #presstrip #experiencetransat @airtransat

A post shared by Josiane JOJO Stratis (@josianes) on


Et voilà, pour le reste, c’est vraiment comme un pays dans le sud, il vous faut un ou des maillots de bain, des vêtements pas trop chauds pour quand le soleil sort (aka presque tout le temps), des chaussures qui sèchent rapidement pour les fois où il pleut à torrents et des vêtements de rechange pour le soir. Aussi facile que ça!
À pis un chapeau pour vous cacher du soleil et de la bonne crème solaire.