+ Playlists

10 choses à savoir avant de regarder Grey's Anatomy pour la première fois

Crédit photo : greysabc/instagram
10 choses à savoir avant de regarder Grey's Anatomy pour la première fois
Ça y est! Vous (oui, vous!) avez décidé de vous plonger dans la série culte Grey's Anatomy. Des années plus tard. Félicitations!


Plus de quinze saisons (c'est-à-dire, à ce jour : 13 650 heures) d'intrigues et de rebondissements sont à votre portée. 

Génial! 

Pour vous donner un aperçu de tout ce contenu que vous allez ingérer, voici une courte liste de dix choses auxquelles vous devrez vous attendre en regardant Grey's Anatomy.

Bonne découverte!

1. Beaucoup de drames

Qui a couché avec qui? Qui a trompé qui? Qui l’a fait dans les on call room? La réponse : tout le monde. Eh oui! Si Grey’s Anatomy est une série de drame médical, tout ceux et celles qui la regarde sont d’accord pour admettre que 95% du drame vient des amourettes et 5% vient de la médecine. Mais ... c’est pour ça qu’on la regarde!

Oui, oui, Meredith. On te croit. #Not
Giphy


2. Mais genre BEAUCOUP trop de drames

***Alterte spoiler***


Ok, les amourettes c’est une chose, mais le nombre d’événements extraordinaires qui touchent la vie des personnages principaux (mais surtout Meredith) est incroyable. Acte terroriste, fusillade, bombe, noyade, écrasement d’avion (plus d’une fois!), etc. On s’entend, il n’y AUCUNE chance pour que toutes ces choses arrivent aux mêmes personnes (qui travaillent dans un hôpital à Seattle, on s'entend). Pourtant, on finit par accepter tout ça. #Why

***Fin du spoiler***
3. De la mauvaise gestion des émotions

Les internes n’ont pas le temps de gérer leurs émotions. Malgré leur passé souvent tortueux et les nombreux traumas auxquels iels devront faire face, iels continuent de travailler des heures impossibles. Dès que leur chaos émotionnel est trop grand, deux solutions sont préférées : la tequila (fausse bonne idée) ou un dancy party (quand même une meilleure idée).

Un bel exemple de dance party ici présenté par Christina Yang.
Giphy
 
4. Des lignes un peu trop cheesy mais tellement inspirantes. 

Que celui ou celle qui n’a pas été ému.e par un « you’re my person » me jette la première pierre. L'émission est ponctuée de beaux moments qui nous font fondre ou qui nous inspire. Oui, d'accord, ces phrases-là sont objectivement cheesy, mais elles nous rentrent tellement dedans en même temps!

Miranda Bailey est la queen des speech inspirationnels qui nous font pleurer. 


5. Des trucs dégueux

Âmes sensibles? Vous devriez peut-être vous abstenir de regarder Grey's Anatomy pendant votre lunch. Ciseaux coincés dans le crâne, tronc d'arbre en plein milieu de la poitrine, instestins à moitié sortis de l'abdomen : c'est monnaie courante au Seattle Grace Hospital.

Mais rassurez-vous! Après deux saisons, plus rien ne nous fait peur (ou presque). 


6. Vous aimez un personnage? Probablement qu’il ou elle va mourir.

Les scénaristes de Grey’s Anatomy sont de vrais sans-coeurs qui créent des personnages adorables, complexes et intelligents auxquels on s'attache pendant des saisons pour qu'ils puissent ensuite mieux LES TUER. #MaisPourquoi 


7. Vous allez brailler.

C’est sûr, les épisodes sont faits pour ça (voir point 2, 4 et 6). Aussi, je vous conseille d'avoir des mouchoirs près de vous en tout temps. 


8. Il sera impossible de raconter les intrigues à quelqu'un.

Quand vous allez essayer de raconter ce qui se passe dans Grey’s Anatomy à quelqu’un qui ne l'a jamais écouté, vous aller ressembler à ça : 


Avec les années, il y a tellement de passé, d'histoires, de secrets, de relations et de revirements que pour qu'une intrigue secondaire fasse du sens, il faut raconter douze sous-intrigues moins importantes. C'est un peu compliqué, oui. 

9. Il va y avoir beaucoup de belles personnes.

C'est impossible un hôpital qui emploie autant de belles personnes. Mais bon, qui sommes-nous pour nous plaindre? Ça fait partie du plaisir de regarder Grey's Anatomy.  #McDreamy 


10. Vous allez vous attacher 

Oui bon, ce sont des personnages fictifs, mais après avoir passé autant d'heures en leur compagnie, on les considère comme des ami.e.s. On est triste quand iels perdent quelqu'un (voir le point 6), et on est content.e quand iels font un bon coup... Écouter Grey's Anatomy, c'est accepter de s'investir émotionnellement et de ressentir toutes sortes d'émotions. Et personnellement, je pense que ça en vaut la peine. #AllTheFeels



Et vous, écoutez-vous encore Grey's Anatomy?