+ Playlists

L’ingérieure Katie Bouman est victime de cyber-intimidation depuis la première photo du trou noir

Crédit photo : Katie Bouman/Facebook
L’ingérieure Katie Bouman est victime de cyber-intimidation depuis la première photo du trou noir
En discutant avec les personnes présentes au bureau, on s’est dit qu’il faudrait peut-être faire une catégorie d’articles nommés soit « pas étonnant » soit « no shit Sherlock » pour pas mal de nouvelles concernant la place des femmes et leur représentation dans les médias.
 
C’était facile d’être trop contente la semaine dernière quand on a su qu’une des personnes qui a permis d’écrire l’algorithme qui a permis l’information recueillie pour présenter la première photo d’un trou noir EVER. C’est le fun de voir qu’on reconnaît la place des femmes en science et leur apport qui est important (et moins bien représenté).
 
Évidemment, après les fleurs vient le pot et il semblerait que des masculinistes en veulent à l’attention médiatique que Katie Bouman a eu pour assurer tout le monde patriarcal QU’ELLE NÉTAIT PAS SEULE DANS L’AFFAIRE ET QU’ELLE A TROP DE MÉRITE. Ce qui est fâchant, mais tellement pas surprenant. Suffit d’être deux secondes dans l’attention médiatique quand on est une femme pour voir apparaître ce genre de comportement.
 
C’est tellement fatigant. Ça donne l’impression qu’on ne peut jamais avoir de trucs nice qui nous arrivent, nous, les femmes. C’est surtout tellement violent : parce que des personnes qui devraient juste se trouver d’autres activités que de commenter négativement l’existence des femmes dans la vie publique.
 
Pour lire toute l’information sur cette histoire, je vous invite à vous rendre sur ce site.