+ Playlists

Faire le ménage dans sa tête

Crédit photo : Element5 Digital/Unsplash
Faire le ménage dans sa tête
Ces temps-ci, c'est un peu le chaos dans ma tête. 

En fait, j'ai l'impression que le contenu de tous les tiroirs de mon cerveau a été répandu, comme si on y était entré par infraction et qu'on avait fouillé pour trouver un quelconque objet de valeur, foutant ainsi le bordel dans une chambre bien rangée. 

Le problème, c'est qu'il y a des choses que je n'avais pas envie de voir exposées, des choses que j'aurais préféré laisser cachées dans des fonds de tiroir. Et maintenant, je n'ai plus le choix : je dois les affronter pour remettre de l'ordre dans tout ce fouillis. 

Créer de l'espace
Quand j'ai besoin de faire de la place dans ma tête pour tout réorganiser, c'est inévitable : je ressens un urgent besoin de créer de l'espace dans mon environnement immédiat. Plus jeune, c'était dans ma chambre. Dans la vingtaine, c'était dans mon appart. Aujourd'hui, c'est dans ma maison. 

Dans les deux dernières semaines, je me suis donc attaquée à chaque racoin, du fond des armoires de ma cuisine jusqu'au rangement sous les escaliers en passant par ma penderie. Tout y est passé! J'ai tout sorti, tout nettoyé, tout trié et tout rangé de nouveau. J'ai donné ou vendu beaucoup d'objets qui n'avaient plus leur place dans ma vie. Je me suis départi du superflu, question de me concentrer sur l'essentiel (et de faire de la place au bibi qui grandit en ce moment dans mon bedon).  

C'est comme si, pour enfin réussir à faire le ménage dans ma tête, j'avais besoin que mon environnement immédiat soit impeccable et libéré de tout parasite inutile. 
Via Giphy
Faire son grand ménage intérieur
Ce qui est bénéfique dans le fait de faire un grand ménage chez soi, c'est que c'est très thérapeutique. Ça occupe l'esprit. Pendant que je m'affaire à la tâche, je parviens à ne pas trop réfléchir. Malheureusement, ce n'est que temporaire... Invariablement, quand le ménage est fini, les pensées reviennent. Et c'est parfois assez pénible d'y faire face après les avoir engourdies durant un moment. 

J'en suis à ce stade. J'ai terminé de nettoyer minutieusement chaque centimètre carré de ma maison. J'ai terminé de remettre en question la présence de chacun des objets qui s'y trouvent. C'est maintenant au tour de mon cerveau, que je compte soigneusement passé au peigne fin. 

Je ne sais pas encore quelle sera l'issue de ce grand ménage intérieur. Une chose est certaine, je compte bien me sentir de nouveau chez-moi dans ma tête et me libérer de tout ce qui ne sert plus.

Via Giphy

Vous est-il déjà arrivé de devoir faire le ménage dans votre tête? Quand ça vous arrive, ressentez-vous également le besoin de créer de l'espace dans votre environnement?