+ Playlists

5 règles d'or pour courir les fripes cet été

Crédit photo : Unsplash
5 règles d'or pour courir les fripes cet été
Depuis quelques mois, je n’achète plus de vêtements de fast-fashion pour faire des économies et diminuer ma consommation de textiles neufs.  La même chose s’applique aux vêtements neufs, sauf si j’ai vraiment besoin d’un article en particulier et que je peux me le procurer dans une version éthique, locale et écologique.

Dans Hochelaga, il y a une petite friperie rétro qui s’appelle Raymond IV. J’y découvre chaque mois des trésors vintage en très bon état à prix raisonnable. Au début je n’y trouvais rien que je croyais pouvoir porter. Des manches bouffantes? Des jupes corolles? Un chemisier en soie? Des mom jeans? Trop intense pour moi et mes jeans noirs.
Maintenant que je suis une habituée de la boutique (eheheh), voici mes trucs pour rocker des vêtements vintage en respectant votre style et votre budget!
 
1. Mélanger le vieux et le neuf
Mélangez les époques! Je porte des chemisiers des années 50 avec des jeans skinny et une veste en cuir. Une combinaison seventies avec un crop top. Une robe nineties avec une veste en jeans. Les pièces vintage sont bien coupées et s’agencent facilement avec les vêtements modernes. Je crois que c’est la meilleure solution pour éviter de ressembler à un figurant de Mad Men ou Saturday Night Fever, ahahah!

2. Trouver des pièces vintage qui ont l’air actuelles
La mode, ça revient toujours. Mes trois vêtements préférés sont vintage : un col roulé moulant rouille, un crop-top jaune et une jupe crayon en tartan. Je pourrais retrouver ces morceaux n’importe où ailleurs en version quasi identique.
Les friperies vintage sont aussi l’endroit parfait pour dénicher les classiques des classiques, la PRN, le perfecto, la jupe crayon et la veste en denim.

3. Modifier les vêtements
J’ai trouvé une magnifique chemise jaune poussin avec des manches bouffantes. J’adore la couleur, mais les manches me plaisent moins, alors je l’ai transformée en chemisier sans manches et je la porte tout le temps. On peut aussi raccourcir une robe pour l'ajuster à nos goûts, mettre une ceinture, etc.! 

4. Assumer!
Les pièces vintage sont parfois intenses, surtout celles des années 20, 70 et 80. Quand je trouve le morceau parfait, j’en fais le centre de mon ootd. Après tout, on ne vit qu’une fois!
 
5. Ne regadez pas l'étiquette!
Les pièces des années 50, 60 et 70 sont coupées légèrement plus petites que leur équivalent actuel. Inutile de se fier aux grandeurs pour magasiner ce type de vêtements, sauf si vous achetez en ligne. Les morceaux des années 80 et 90 correspondent aux tailles actuelles. 

Pour visiter Raymond IV et trouver votre linge vintage pour l'été, c'est par ici :

2011 Rue Dézéry, Montréal, QC H1W 2S3
Facebook  
Instagram (surveillez les stories pour les heures d'ouverture)