+ Playlists

Des trucs pour quand l'anxiété prend trop de place

Crédit photo : Unsplash/SOURCE
Des trucs pour quand l'anxiété prend trop de place
Il m’a fallu plus que quelques astuces pour venir à bout de mon anxiété. La combinaison de médication et de thérapie est ce qui m’a éventuellement permis de me remettre sur pied. Cependant, ce n’est pas parce que je prends des antidépresseurs que je ne suis plus anxieuse. Que je ne me sens plus jamais dépressive. Que je suis guérie de ce trouble.

En fait, la médication et la thérapie m’aident à mieux gérer cet aspect de ma personnalité, mais j’ai encore besoin, par moment, de trouver des astuces pour parvenir à gérer l’anxiété et la déprime. Je vous présente alors ce qui fonctionne le mieux pour moi. Évidemment, ce qui fonctionne pour moi ne fonctionnera pas pour tou.te.s. Il s’agit d’un processus extrêmement personnel que de trouver comment réussir à diminuer notre niveau d’anxiété. J’espère tout de même que ces astuces pourront inspirer certains.es. d’entre vous!

Tout d’abord, je trouve important de préciser que la lutte contre l’anxiété et la dépression est une lutte quotidienne. Du moins pour moi. Parfois, j’ai l’impression qu’à chaque jour qui passe, je pourrais sombrer à nouveau dans un état non fonctionnel. J’ai besoin de constamment travailler sur moi. Pour mon entourage, il peut être difficile de le remarquer. On peut penser que tout va bien. Que la période anxieuse de ma vie est terminée, que c’est du passé et que je n’ai plus à gérer cet aspect de moi. Mais très souvent, j’ai besoin d’utiliser toute une variété de méthodes pour demeurer calme.
  1. Les animaux!
J’adooooore les animaux. Ils m’apaisent tellement, je ne pourrais pas imaginer ma vie sans eux. Il est prouvé que la présence d’animaux aide à gérer l’anxiété. Même certaines espèces inusitées, comme le témoigne cet article de La Presse où on présente comme des poules ont aidé cette femme à gérer son anxiété et sa dépression! Il est aussi possible d’avoir un chien d’assistance pour les personnes souffrant de divers troubles mentaux, ce que je trouve vraiment super!!

Mes babes/ crédit : Catherine Fortier
  1. L’activité physique
Il a été prouvé dans de multiples études, et on l’entend trèèèèèèès souvent, l’activité physique aide beaucoup pour les divers troubles mentaux. Cependant, dans mon cas, j’ai remarqué que ce ne sont pas tous les sports qui m’aident à diminuer mon anxiété, du moins dans l’immédiat. Je trouve beaucoup plus bénéfique un sport de groupe ou au moins entre amis. J’aime beaucoup aller à un cours de zumba par exemple. Avec le groupe, la musique, et la concentration dont j’ai besoin pour suivre la musique (#TeamSansCoordination) je me sens automatiquement mieux après. Tandis que si je décide d’aller courir, je me retrouve seule avec mes pensées intrusives, et tous les symptômes physiologiques qui me ressemblent à ceux d’une attaque de panique, ce qui souvent en génère une! Je préfère aller jouer aux tennis (même si je suis poche), aller marcher, ou n’importe quel autre sport, mais avec des gens. Je garde la course et les sports solo pour quand je me sens bien!
Crédit : Unsplash/SOURCE
  1. L’organisation!
Un des éléments qui me cause le plus d’anxiété est le sentiment que je suis surchargée. Qu’il me sera impossible de faire tout ce que je devrais dans le temps qui m’est imparti. Ce qui m’aide énormément à gérer cette anxiété, c’est de bien planifier mon horaire. Acheter un bel agenda et de beaux crayons (parce que je suis plate de même, je vais avoir beaucoup plus envie d’écrire dans mon agenda s’il est beau!) et mettre sur papier, de façon concrète les moments où chaque tâche sera accomplie. Je peux ainsi diviser la tâche et voir qu’en fin de compte, elle n’est pas aussi terrible que je l’imaginais, et que j’arriverai à le faire!
Crédit : Unsplash/SOURCE

Aussi, si un travail ou une tâche vous stresse, commencez! Ça peut sembler évident, mais en retardant le moment de commencer à travailler, on ne fait qu’augmenter notre anxiété. Il faut éviter de fuir ce qui nous angoisse, sinon plus le temps passe et plus la tâche semble effrayante! J’ai remarqué que lorsque je m’y attaque, je me rends souvent compte que j’angoissais en bonne partie pour rien!

Encore une fois, c'est loin d'être des façons de « guérir » l'anxiété, mais c'est juste un ptit coup de pouce et j’espère que ces trucs en aideront certains.es! Prenez soin de vous!