+ Playlists

Je suis enceinte, mais je suis plus qu'une bedaine!

Crédit photo : Sergiu Valenas/Unsplash
Je suis enceinte, mais je suis plus qu'une bedaine!
Ce petit texte réflète une vision exagérée de ce que je vis. J'avais envie de m'amuser un peu et de rendre le tout plus funny. Prière de prendre le tout à la légère! 

Voilà bientôt 24 semaines que je tricote un petit être. C'est fascinant à quel point une grossesse change notre vision de la vie... et vraisemblablement celle des autres par rapport à nous. En fait, depuis que j'ai annoncé la nouvelle, et plus encore maintenant que mon ventre arrondi est bien apparent, on ne me parle QUE DE ÇA!

Comprenez-moi bien, je suis vraiment très heureuse d'être enceinte d'un petit coco en santé et j'adooore ma bedaine (mon chum pourrait vous le confirmer : je la flatte sans arrêt). C'est juste que, parfois, j'ai envie de crier que la femme derrière cette panse qui prend de plus en plus d'ampleur existe elle aussi et qu'elle n'est pas qu'un incubateur géant. (Merci à mon amie Sophie pour cette formulation savoureuse qui me fait beaucoup rire).

C'est que la grande majorité des conversations qu'on m'impose entretient avec moi tourne autour de ma proéminence abdominale (le genre de majorité assez forte pour remporter un référendum). 
Via Giphy

Je me permets donc aujourd'hui une petite montée de lait! #TouDoumTsh (Excusez-la, mais quitte à être dans le thème, assumons-le jusqu'au bout!) 

Les discussions sur la grossesse
En premier viennent les discussions sur la grossesse. Les gens veulent TOUT savoir...  notamment à quel point j'ai pu vomir dans mon premier trimestre ou combien je suis constipée à cause de mes multivitamines. #SujetsAlléchants On me bombarde aussi de conseils ou de mises en garde, et ce, même sans avoir porté de bébé de sa vie, n'est-ce pas messieurs? On me rappelle également sans cesse les nombreuses choses que je ne peux pas boire ou manger, comme si je n'étais pas au courant... (et comme si l'envie d'un délicieux tartare de saumon cuisiné par mon chef personnel avec un verre de vin blanc fruité n'était pas assez criante! #MissYouTartare) 

En plus des discussions souvent parfois indésirables sur ma bedaine sous lesquelles je suis ensevelie (je parle ici à la fois des discussions et de ma bedaine), on me la touche constamment! Quand ce sont des amis ou de la famille, ça ne me pose aucun problème, mais quand c'est quelqu'un de random que je connais à peine, je trouve ça très un tantinet intrusif...
Via Giphy
Les discussions sur les enfants
En second viennent les discussions sur les enfants. Au moins, celles-là, je peux en partager le poids avec mon chum. (Je ne compte plus le nombre de fois où on lui a dit que son « règne » était fini ou quelque chose du genre... #CommentaireMachoPasséDate)

Bon... Par où commencer? Pour résumer, tout le monde a son mot à dire sur ce qui nous attend! En rafale : nous n'aurons plus de vie, nous ne dormirons plus, nous ne ferons plus l'amour, nous ne nous laverons plus, nous mangerons ce qui devait être chaud froid et ce qui devait être froid chaud, nous ressemblerons à des zombies, nous sombrerons dans la spirale infernale de l'anxiété parentale et j'en passe. 
Via Giphy
Mon copain et moi sommes des gens relativement intelligents et nous avons fait CONSCIEMMENT le choix d'avoir un enfant (c'était bien plaisant d'ailleurs). Et non, nous ne nous leurrons pas : nous savons que ça change une vie et que ça implique certains aspects, disons, moins agréables. Tout ce qu'on demande, c'est de pouvoir le découvrir par nous-mêmes! J'ai envie d'apprendre à être maman en étant maman, si ce n'est pas trop demandé. Merci!

Les futures mamans ou mamans actuelles, avez-vous connu ce genre d'écoeurantite aïgue face aux commentaires des gens?