+ Playlists

Je suis chanceuse et je le sais

Crédit photo : Helena Lopes / Unsplash
Je suis chanceuse et je le sais
Vous savez, dans ma vie, j’ai des fois des petites situations merdouillettes qui m’arrivent (comme tout le monde, hein?) et qui me font capoter tellement elles ne font aucun sens (allô, mon ancienne propriétaire de maison un peu trop extra). Par contre, dans toutes ces situations, je dois me rendre à l’évidence que je suis chanceuse pareil.

Pas chanceuse dans le sens où je gagne des millions à toutes les fois que je me prends un ticket de loterie, ou que je gagne des concours Instagram à n’en plus finir (quoique dans les derniers mois, j’ai gagné plus de concours que dans toute ma vie -  genre 4). Chanceuse dans le sens où, à chaque embûche, quelque chose de bien en ressort et je constate que j'ai un village autour de moi pour me supporter.

Et c’est en me mettant à y réfléchir que j’ai réalisé que la chance était tellement quelque chose de subjectif et de différent pour tout le monde. Pour ma part, je réalise que je suis particulièrement choyée dans mes relations et dans la manière dont certaines situations se règlent sans trop de mal.

Par exemple, depuis l’âge de 8 ans, j’ai énormément de chance en amitié. J’ignore ce que j’ai fait à l’univers pour avoir ces personnes en or dans mon orbite, mais elles ont toujours - toujours - été là pour m'épauler.

Mon couple est une autre source de chance, au sens où il me permet d’évoluer aux côtés d’un de mes humains favoris, de changer ou pas, de devenir meilleure, mais aussi d’accomplir des rêves que je n’aurais peut-être pas osés sans lui. Comme entreprendre la danse sociale, un rêve de longue date, mais que je n'ai réalisé que lorsqu'on a décidé de prendre des cours afin d’être meilleurs à notre mariage. J’ai découvert une passion sans limites.

Un autre exemple: quand je suis arrivée dans notre #premièremaison, un petit pépin nous a fait réaliser qu’on allait avoir besoin de plus de peinture que prévu. Rendue au magasin, il y avait un deal 2 pour 1 sur la peinture! Vous me direz que ça m’aurait quand même coûté moins cher que tout se passe comme prévu, mais j’ai décidé d’y voir quelque chose de chanceux. T'sais, comme dans l'image du verre à moitié plein.

Par contre, je réalise qu'il est plus facile pour moi d'avoir cette vision des choses dû à mon privilège d'avoir autant de gens dans ma vie pour m'aider et de choses heureuses qui me sont arrivées pour pouvoir être si optimiste.

Avec cet article, je veux simplement souligner que dans un sens, je crois qu'on fait notre propre chance. Sans (évidemment) oublier l'importance et l'impact de nos privilèges, la façon dont on perçoit les événements de notre vie a aussi un impact sur notre quotidien. Des situations terribles et hors de notre contrôle vont survenir, mais si on est bien entourés et qu'on ne baisse pas les bras, je crois que la chance finira par nous trouver. En tout cas, pour moi, c'est ce qui semble se passer. Alors je tiens à dire merci à mes gens, parce que sans vous, je ne serais pas aussi chanceuse.