+ Playlists

L'humour en 2017 : un art destiné à mourir?

Crédit photo : Braydon Anderson/Unsplash
L'humour en 2017 : un art destiné à mourir?
Avec les temps qui courent, c'est à se demander si c’est encore possible de rire dans un spectacle d’humour... Je ne pense pas être à ce point aigrie dans la vie que je ne puisse pas apprécier un petit « dilatage » de rate ici et là. Je me trouve moi-même très drôle (huhuhu). J’ai voulu vous parler de quelques humoristes qui savent exercer leur métier sans se servir lâchement des stéréotypes et des oppressions.
Crédit : Giphy

Parce que ce n’est pas vrai que de nos jours, on ne peut plus rire de rien. Puis, rire de tout au nom de la « libarté » d’expression, ça fera! La liberté d’expression a le dos bien large pour justifier certains agissements qui rappellent étrangement l’intimidation...
 
Rosalie Vaillancourt
J’ai eu la chance de voir Rosalie quelques fois lors de rodage et je suis tout de suite tombée sous le charme de son dynamisme et de sa voix stridente. Elle en déplace de l’air! Il est impossible de s’ennuyer pendant ses numéros. En demandant à mes ami.e.s de TPL, j’ai vu que je n’étais pas la seule. En plus, il semblerait que Rosalie est très ouverte à la critique dans le contexte de blagues qui peuvent choquer. J’aime cette attitude, se remettre en question et avouer ses fautes, c’est à mon sens beaucoup plus louable que de penser être parfait.e ou s’enliser dans l’erreur quand on se fait dire qu’on s’est trompé…

Maude Landry
Maude Landry, c’est la définition du genre d’humour que j'aime. De l’absurde, du sarcasme, du gros n’importe quoi, qui fait donc du bien. Quand j’entends qu’elle sera présente dans un spectacle de rodage, je suis toujours vraiment contente et j’attends le 10-15 minutes de pur bonheur avec impatience. J'ai aussi eu la chance de la voir en première partie d'un spectacle et elle était mourante! Si vous ne la connaissez pas, croyez-moi, elle est à découvrir.

Simon Leblanc
Ça fait quelques années que je suis Simon Leblanc et je ne suis jamais déçue lorsque je vais le voir, même si c’est moins fréquent parce qu’il est de plus en plus connu (avec raison!). Aller voir un spectacle de Simon Leblanc, c’est comme aller prendre un verre avec un ami qui a toujours les histoires les plus random et les plus hilarantes. En plus, la dernière fois que je suis allée le voir en rodage, il a précisé qu’il voulait qu’on lui écrive s’il avait offensé qui que ce soit. Il prête toujours une attention particulière à ça et au public en général. L’humour lui sied comme un gant et ça se voit qu’il est un vrai passionné. Je l’adore!

Roman Frayssinet
Roman participe aux capsules de Pauses Kahwa, avec entre autres, Adib Alkhalidey qu’on a pu apprécier dans l’émission Like Moi. J’ai découvert Roman à un spectacle de rodage (un autre), et je me suis littéralement tordue de rire du début à la fin. Je pense que j’ai même tapé sur la table un peu trop fort tellement je me pouvais pu. Il a un talent immense et ses textes semblent vraiment bien travaillés. À noter que Roman a mis fin à sa collaboration avec Juste pour Rire, suite à l'épisode Rozon... Yes!

Virginie Fortin
Je n’ai pas eu la chance de voir Virginie souvent en show, mais j’aimerais bien remédier à la situation parce que je l'apprécie beaucoup. Elle a une répartie et un aplomb qui me donne le goût de l’applaudir à chacune de ses blagues. Je l’ai vu récemment aux jeudis de l’humour du Broue Pub Brouhaha où elle a fait un numéro fantastique sur l'expression de marde « femi-nazis » employée pour décrire les militant.e.s de la cause féministe. Tout ça enveloppé dans un humour intelligent, original et authentique. #GirlBoss

Louis T
Je n'ai pas eu al chance de regarder toutes ses capsules sur les internets, mais j'ai rarement été déçue lorsque je l'ai vu en spectacle. D'ailleurs, j’ai grandement apprécié son numéro d'humour, inspiré de ce texte, concernant l'annonce de son diagnostic d’autisme. C’était à la fois drôle et très touchant. Étant dans le domaine de la psychologie, je ne pouvais m’empêcher de saluer le fait qu’il s’est adroitement servi de l’humour pour briser plusieurs tabous entourant les personnes autistes et l'annonce d'un tel diagnostic à l'âge adulte. Ce geste important a probablement aidé beaucoup de personnes vivant avec de telles difficultés qui se questionnaient ou souffraient en silence... Je me suis même permis de lui écrire personnellement pour le féliciter.  

Crédit : Giphy
 
N’hésitez pas à partager vos suggestions, je suis persuadée qu’il y a plein de gens au talent énorme qui demeurent inconnus. J'aimerais aussi voir plus de femmes et de personnes racisées lorsque j'assiste à un spectacle d'humour, car c'est un peu le festival du white cis dude. Je crois, et j'ai bon espoir qu'il est encore possible de faire de l'humour sans basher les personnes opprimées et marginalisées, au nom de la « libarté » des mononc’ de ce monde. Moi j'y crois.