+ Playlists

Opération vider la maison - Partie 4 : Gérer un horaire de travail et de grand ménage!

Crédit photo : josianes/Instagram
Opération vider la maison - Partie 4 : Gérer un horaire de travail et de grand ménage!
Depuis que je me suis lancée dans mon défi de vider mon bungalow, j’ai trouvé un hashtag #JojoVideSonBungalow et je me laisse guider, entre autres, par Le défi organise ta vie d'Eve Martel, The January Cure et d’autres principes que je ramasse de même. J’étais vraiment motivée pendant les vacances de Noël, surtout parce que j’avais le temps. Disons que ça faisait du bien de rentrer au bureau, mais une semaine supplémentaire n'aurait pas été de refus. Disons que lorsqu'on est travailleur autonome, ça ne se fait pas.
 
BREF.
 
Comment je fais pour continuer mon projet malgré le fait que je fais du 9 à 5 ++. Je vous explique.
 
1. Je me fixe des petits objectifs
Lors d’une soirée, je me fixe des petits objectifs. Par exemple, un soir, j’ai essayé de régler mon problème de souris. Avec ça, j’ai fait la vaisselle et fait le ménage des crochets dans l’entrée. Ensuite, un autre soir, j’ai rangé les vêtements et les trucs qui traînaient dans le salon, plus j’ai fait le ménage des trucs du seul garde-robe de la maison.

2. Je suis l’horaire des défis de ménage, un peu mélangé!
Donc, comme j’ai « perdu » deux soirs à me battre contre mes souris de marde, j’ai pris du retard. Je fais donc les tâches que les deux défis dans lesquels je me suis inscrite demandent, mais pas nécessairement la journée que c’est demandé. Je me donne un bloc de 3 h de ménage par soir, entrecoupé des autres choses que je dois faire dans ma vie. Anyway, je ne dors jamais et je dois profiter de ma motivation pour faire mes choses.

3. J’ai allongé ma période de ménage
Quand j’ai commencé mon ménage, je me suis dit que j’allais faire une pièce par jour pis qu’en une semaine, ça serait done deal. Bon, Sebou s’est cassé la clavicule et je me suis rendu compte que ce n’était pas une vie non plus. Bref, en un mois je me dis que c’est pas mal plus réalisable.

4. Il y a des jours où je vais juste ne rien faire
Je ne veux pas me mettre de pression. Ç'a l’air simple réorganiser une maison, mais je suis déjà allée deux fois chez Structube et deux fois chez Ikea en deux semaines. Ça prend du temps faire ça, alors ça ne compte pas pour rien. C’est quand même faire des choses. Par contre, je ne veux pas que ma vie tourne exclusivement autour de mon ménage. Je prends le temps de prendre des bains et j’essaie de me garder une heure par soir pour relaxer devant… Two Dots. Lol.

5. C’est important de se soutenir
On est plusieurs personnes qui font le ménage en ce moment et je reçois vraiment beaucoup d'inbox sur mon Instagram personnel. Je vous avouerais que le soutien que je reçois est vraiment top et m’aide à continuer même si je me démotive des fois avec des trucs comme les souris du diable. Ça prendra le temps que ça prendra, comme on dit, han!
 
Est-ce que vous avez des trucs pour vous aider à continuer votre grand ménage malgré le retour au travail? 

La première partie de ma démarche est ICI.
La deuxième partie de ma démarche est ICI.
La troisième partie de ma démarche est ICI.
Et si jamais vous voulez suivre mes péripéties de ménage, c'est juste ICI.