+ Playlists

Des trucs de tout acabit pour se simplifier la vie

Crédit photo : Free-Photos/Pixabay
Des trucs de tout acabit pour se simplifier la vie
Février ne s’annonce pas de tout repos, pour moi. Entre des formations les fins de semaine, mon rhume qui n’en finit pas, la bronchite de l’amoureux, la visite de mes parents (que j’ai très hâte de voir, en passant) et les visites chez le vétérinaire avec lapine d’amour, j’appréhende un peu la fatigue qui en résultera.

Pour ça, j’ai élaboré un petit plan d’action qui, je l’espère, limitera les dégâts sur ma santé physique et mentale et m’aidera à apprécier le mois de l’amour. La clé? La préparation!

Une routine beauté en toute simplicité
Déjà, ce n’est pas durant la saison froide que j’ai envie de me faire une mise en plis. Encore moins les jours où je devrai me lever avant le soleil. Pour ça, j’ai quelques coiffures qui se font en cinq minutes et que je fais tout au long de la semaine. Tant pis pour la redondance. Mes énergies iront ailleurs. Et c’est la même chose pour le maquillage. Je m’en tiens au strict minimum, je mets un rouge à lèvres foncé pour un statement, ou je n’en mets pas si je n’en ai pas envie!

Des vêtements confortables dans lesquels je me sens cute
Regarder les prévisions météo pour choisir mes vêtements de la semaine fait déjà partie de mon rituel du dimanche après-midi. Je déteste me réveiller un lundi matin et ne pas savoir quoi mettre. Ça me fait perdre un temps précieux en plus de commencer ma journée du mauvais pied. Et quand l’inspiration ne vient pas – et ça m’arrive souvent, en hiver – je me tourne vers mes incontournables. Les ensembles les plus confortables dans lesquels je me sens « fasheun ». Mon combo préféré? Jeans, t-shirt, cardigan et foulard.  

Des repas rapides et sans cassage de tête
Encore une fois, tout est dans la planification. J’ai mon petit répertoire de recettes pour les soirs de semaine. Il est maintenant assez garni pour m’offrir une belle variété d’une semaine à l’autre. La mijoteuse est une belle option. Je vis aussi une belle histoire d’amour avec les one pot pasta. Finalement, j’aime bien préparer un repas en grande quantité le dimanche soir, comme une lasagne ou un poulet rôti. Le poulet peut être décliné en un éventail infini de recettes et je ne me tanne jamais de manger de la lasagne. Jamais.

Une to-do list épurée
Je vais faire attention à ne pas me mettre trop de pression pour accomplir des tâches qui ne sont pas si importantes. La règle d’or, ce mois-ci, c’est d’y aller en fonction des priorités. Je m’efforcerai de m’en tenir à ce qui doit absolument être fait. Le reste peut attendre. Et ne pas me sentir coupable de déléguer une tâche quand c’est possible, de la couper en deux ou de carrément la rayer de la liste.

Des périodes self-care à l’agenda
Je ne devrais jamais attendre d’avoir un horaire chargé pour réserver du temps pour moi. Ça fait d’ailleurs partie de mes résolutions pour 2018. J’ai commencé à réserver des plages horaires pour moi en janvier, je ferai doublement attention en février et je continuerai en mars. Ça peut être aussi simple que de regarder un film, avoir une séance de câlins avec ma lapine ou manger du chocolat.

Faire de la limonade!
Quand la vie nous donne des citrons, on fait de la limonade! J'entame ce mois en ayant en tête que certains jours, tout ne se déroulera pas comme prévu. Je ne suis pas à l’abri d’oublier mon lunch sur le comptoir de la cuisine. Peut-être que je serai trop fatiguée pour aller courir ou que mon téléphone manquera de batterie alors que je n’ai pas mon chargeur. J’aimerais être capable de m’adapter aux péripéties qui se mettront en travers de ma route et accepter de ne pas avoir le contrôle sur tout. #FévrierPositif

On verra bien où ces belles intentions me mèneront. Je n’ai jamais été une personne qui s’adapte facilement aux imprévus et qui travaille bien sous pression. Heureusement pour moi, la plupart des trucs énumérés ici font déjà partie de ma routine et demanderont très peu d’efforts supplémentaires de ma part. Au final, je pense qu’il faut y aller un jour à la fois et s’écouter.

Comment s’annonce février, pour vous? Quels sont vos trucs pour passer au travers d’une période occupée?