+ Playlists

L'anxiété c'est juste dans la tête

Crédit photo : Vicky Kheira-Artiste
L'anxiété c'est juste dans la tête
L’anxiété c’est dans la tête. C’est des idées qui s’installent dans notre tête pis qu’on est trop faible pour laisser partir. L’anxiété n’a aucun effet sur le corps. Il suffit de se raisonner, de maturer et le petit obstacle qu’est l’anxiété dans un parcours va se résorber. C’est scientifique.

Notez ici toute l’ironie avec laquelle j’ai abordé le premier paragraphe de ce texte. C’est que ce genre de bullshit est encore intrinsèque au discours populaire. L’anxiété c’est juste dans la tête et avec un soupçon de raison, on s’en débarrasse. L’anxiété, c’est beaucoup plus que ça. Des pensées-moustiques qui viennent gruger le quotidien. Même avec toute la raison du monde, il est impossible de ne pas les laisser entrer. Il faut être fort.e pour continuer d’avancer malgré toutes ces pensées qui envahissent.

Un trouble anxieux est une maladie. Une maladie de tête, certes, mais je ne vois pas pourquoi elle serait moins valide qu’une autre maladie. Surtout que, flash news, l’anxiété et les troubles anxieux ont des effets sur tout le corps. Si vous avez déjà fait une crise de panique, vous savez de quoi je parle. Les sueurs, le serrement constant à la poitrine, les nausées, les étourdissements font partie des nombreux désagréments des crises de panique. Voyez-vous, ces symptômes ne peuvent simplement disparaître avec un petit « Toute va bin aller ». C’est beaucoup plus complexe que ça.  

Je suis anxieuse depuis toute ma vie. J’ai un trouble anxieux généralisé diagnostiqué depuis que j’ai 15 ans. Laissez-moi vous dire que l’anxiété n’est pas juste dans la tête. Les centaines de crises de panique faites dans ma vie et l’état constant d’alerte dans lequel je me trouve ont magané mon corps.
Une petite liste d’épicerie. Mon trouble anxieux a fucked up ma digestion : j’ai des reflux gastriques, j’ai développé le syndrome du côlon irritable. J’ai même déjà passé une colonoscopie parce qu’il y avait toujours du sang dans mon caca. On m’a dit que c’était juste de l’anxiété. J’ai des poussées d’eczéma qui squattent mon corps et qui sont presque impossibles à faire partir. Encore une fois juste à cause de l’anxiété. En période plus tough, dans les méandres de ma tête, j’ai une douleur constante entre les deux seins. Elle m’empêche de respirer, de fonctionner. J’ai aussi très souvent mal à la tête. Quand j’étais plus jeune, j’avais même été hospitalisée pour ça. Parce que les maux étaient juste trop forts. Après deux jours d’hospitalisation, on m’avait dit que c’était probablement juste de l’anxiété.
 

Crédit : Maude Bergeron pour Les folies passagères

L’anxiété et les troubles anxieux, oui c’est dans la tête. Ça ne veut pas dire que c’est un struggle qui est moindre. L’anxiété est ancrée très loin dans notre cerveau. Elle cause des bobos dans nos pensées, mais aussi partout dans notre corps. Il faut des années pour apprendre à vivre avec sans tout le temps avoir mal. La phrase « l’anxiété c’est juste dans la tête » est invalidante. Les personnes anxieuses ne sont pas faibles. Elles sont les plus courageuses que je connaisse.