+ Playlists

Occupation Trouble : Pu capable du Renaud Show

Crédit photo : Occupation Double/Noovo
Occupation Trouble : Pu capable du Renaud Show
L’attitude de Renaud envers les filles est vraiment problématique. La vérité, c’est que je ne sais même pas par où commencer. Chaque jour, il réussit à se dépasser et à allonger la liste déjà longue de commentaires et de comportements déplacés. Pour écrire cet article, j’ai décidé de réécouter quelques épisodes. Je dois avouer que ce n’était pas toujours facile : Renaud en sort des vraiment trash, et ce, de plus en plus souvent.
 
Voici une petite chronologie.
 
Maude et Renaud flirtent au premier party. Il lui dit qu’il a envie de l’embrasser, mais en secret. Maude veut lui croquer les fesses (cute!). Caché.es dans la maison, on a droit au premier french de la saison : un french avec de la langue, mais pas trop. De retour avec les autres candidat.es, Maude lui dit clairement « non, non, non, pas ici » et « non, pas à’ soir, c’est donedonedone.» Malgré ses refus, il tente sa chance à nouveau. Ça aurait été tellement le fun de le voir respecter les limites de Maude! Ben non, il insiste tout en souriant. 
 
À l’arrivée de Michael, il se calme un peu. Il se porte même à la défense des « connasses » dans un combat de coqs avec le nouveau candidat. Clairement, Michael manque de respect envers les filles ; Renaud ne brille pas par ses propos depuis. 
 
Je pense ici aux :
« Ça se fait à soir, c’est pas dur avec Maude »
« J’la trouve bonne de me résister »
« J’en ai rien à foutre de la coiffeuse de Chambly et du modèle d’Hochelaga »
« Dès que j’ai les clés du chalet, ciao bye la caniche »
« Au prochain party, j’vais en frencher une plus facile »
« Pourquoi que je bande quand qu’elle chante? »
Tout ça, dans le même épisode.
 
À l’arrivée de Jessika, il change complètement de cap. Il délaisse Maude sans même prendre le temps de lui en parler et il commence à chasser celle qui « travaille en marketing avec des vedettes ». Le slutshaming dont il fait preuve à l’égard de Maude est répété et assumé. Il va jusqu’à se trouver drôle. Ironiquement, c’est lui qui a initié les premiers rapprochements. Lors du premier party, il dit en confessionnal que « les affaires de première semaine, ben voyons donc, si j’ai envie de te frencher, on va se frencher. » Quand il ne s’intéresse plus à elle, elle devient la « fille facile » parce qu’elle a partagé cette intimité.
 
On pourrait s’attendre à un peu plus de respect à l’égard de Jessika. Erreur! Depuis deux semaines, elle doit le repousser sans cesse. Que ce soit parce qu’elle attend le moment parfait ou pour ne pas blesser Maude, elle a tout à fait le droit de refuser ses avances. Mais lui ne semble pas comprendre cela. Il revient à la charge incessamment allant jusqu’à la traiter de « bonne agace ».
 
La masculinité toxique de Renaud atteint des sommets, dimanche soir, suite à l’élimination de Briss. Son départ fait réagir tou.tes les candidat.es qui font tribune à sa bonne humeur et son humour. De son côté, Renaud dit tout bonnement que « passer 3 semaines avec Alex dans la maison des exclu.es, c’est sûr que je couche avec non stop. » En plus d’être vraiment inapproprié, il réfère à elle comme si elle n’avait pas ses propres désirs et envies.


Au final, il n'a aucun respect ni pour les filles qui lui disent oui, ni pour les filles qui lui disent non (ni même pour les filles auxquelles il ne s'est pas vraiment intéressé durant l'aventure)
 
Cette semaine, il a droit à un voyage à Santorini avec « non pas une, pas deux, mais bien trois » nouvelles filles. C’est vraiment une bonne twist de la part de la production pour brasser un peu les cartes… Par contre, j’aurais aimé que ce soit un.e autre candidat.e qui en profite.
 
Parce que je suis juste vraiment tannée du Renaud Show.